"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. "
Jules Renard

dimanche 5 août 2012

Hunger Games 2 - L'Embrasement


"C’est une manière pour le Capitole de raviver et d’alimenter l’horreur des Hunger Games au sein des districts. Non seulement ils se rappellent à nous chaque année, mais on nous oblige en plus à célébrer l’évènement. Je vais devoir voyager d’un district à l’autre, recevoir les acclamations des foules secrètement hostiles, contempler le visage des familles dont j’ai tué les enfants..."
Résumé:

Katniss Everdeen est rentrée victorieuse de ces 74ème Hunger Games en compagnie de son compagnon de route Peeta  Mellark. Rentrée, oui mais pas de retour dans sa maison puisque les tributs vainqueurs vivent dans le village des vainqueurs.
Lentement elle essaye de retrouver une vie quasi normale ,entrecoupée de tournées promotionnelles dans tous les districts.

Cependant,le Capitole n'a pas oublié sa tentative de rebellion lors des précédents jeux ,la colère du président Coriolanus Snow...

Certains districts d'ailleurs se soulèvent contre le capitole,aussi Katniss hésite entre tenter un soulèvement au district douze ou le fuir...

Par ailleurs tous les vingt-cinq ans ont lieu les jeux de l'expiation,cette année ont donc lieu les troisièmes jeux de cette édition spéciale et le Capitole ,afin de montrer sa supériorité décide d'y envoyer les tributs vainqueurs (une femme et un homme de chaque district) des années passées.
Katniss est choquée ,elle va devoir repartir dans l'arène mais qui l'accompagnera ,son "futur époux" Peeta ou son mentor Abernathy Haymitch?
Ces soixante quinzième Hunger Games  se doivent d'être inoubliables,le Capitole fera tout pour mettre leurs nerfs à rude épreuve en s'aidant de la "nature".

Mon avis:


Un  avis un peu moins favorable que pour le premier tome.

Les rebondissements sont peut être un peu trop nombreux.

On retrouve une Katniss perdue entre Peeta et Gale Hawthorne, elle n'a que dix-sept ans mais se voit déjà confrontée à des problèmes peut être un peu trop sérieux pour son âge,tous  les changements survenus dans la vie de notre jeune héroine,l'omni -présence du Capitole avec la recrudescence de pacificateurs, qui épient chacun de ses faits et gestes .

Ce second opus est comme le premier très bien écrit et "envoûtant" ,il est très difficile de s'en décrocher,même si l'on sait pertinemment qu'il existe un troisième tome et que forcément Katniss  s'en est sortie,on a hâte d'arriver à la fin du livre pour savoir comment elle a réussi à déjouer tous les pièges tendus,savoir aussi comment tout cela fini pour ses compagnons d'infortune, Peeta,Finnick Odair (district quatre),Beetee et Wiress du district trois...Tous ces personnages auxquels au fil des pages on finit par s'attacher.

Des jeux peut être plus stratégiques que les précédents,moins ciblés sur les émotions,la seule obséssion de Katniss étant de faire gagner Peeta et inversement.

A côté de cela,on tremble avec eux,on essaye d'anticiper,de trouver une solution pour qu'ils s'en sortent tous les deux...

Je reste tout de même un peu déçue par la fin,la trouvant non pas bâclée mais trop pleine de rebondissements en tous genres.

"Les baies. Tout se ramène à cette poignée de fruits vénéneux. Si je les ai sorties en sachant que je ne pourrais pas rentrer sans Peeta, je suis une personne méprisable. Si je l'ai fait par amour, je reste quelqu'un d'égoïste mais ça peut encore s'excuser. En revanche, si j'ai agi dans l'intention de défier le Capitole, je deviens quelqu'un d'estimable. L'ennui, c'est que j'ignore ce que j'avais dans la tête à ce moment-là."





2 commentaires:

  1. Finnick ! *soupirs*
    Je suis d'accord, ce second tome était peut être un tout petit peu moins bien que le premier. La fin ne m'a pas déçu mais tout se passe tellement vite...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé ce tome vraiment bien car je ne m'attendais pas du tout à se que Katniss et Peeta retourne au jeux, mais je pensais plutot qu'ils allaient partir à la recherche du district 13.
    Sinon oui j'ai était déçu que le livre s'arrête comme çela.

    RépondreSupprimer